Ville infectée, ville déshumanisée: Reconstructions littéraires françaises et francophones des espaces sociopolitiques, historiques et scientifiques de ... et Société / Comparatism and Society t. 29)

Ville infectée, ville déshumanisée: Reconstructions littéraires françaises et francophones des espaces sociopolitiques, historiques et scientifiques de ... et Société / Comparatism and Society t. 29)

Titre de livre: Ville infectée, ville déshumanisée: Reconstructions littéraires françaises et francophones des espaces sociopolitiques, historiques et scientifiques de ... et Société / Comparatism and Society t. 29)

Broché: 275 pages

Date de sortie: August 6, 2014

Éditeur: Peter Lang AG, Internationaler Verlag der Wissenschaften

Ville infectée, ville déshumanisée: Reconstructions littéraires françaises et francophones des espaces sociopolitiques, historiques et scientifiques de ... et Société / Comparatism and Society t. 29) est disponible au téléchargement en format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez accéder à des millions de livres. Tous les livres disponibles pour lire en ligne et télécharger sans avoir à payer plus.

Ville infectée, ville déshumanisée: Reconstructions littéraires françaises et francophones des espaces sociopolitiques, historiques et scientifiques de ... et Société / Comparatism and Society t. 29)

Le programme de recherche Reconstructions littéraires françaises et francophones des espaces sociopolitiques, historiques et scientifiques de l’extrême contemporain a réuni des chercheurs européens dont les travaux, présentés ici, sont entrés en dialogue au sujet de la catégorie de l’espace, en étroite relation avec la géographie, l’histoire, les sciences sociales et politiques, et enfin les sciences cognitives et la cybernétique.
L’espace est soumis aux tensions des difficiles premières années du XXIe siècle (guerres, peurs et fantasmes « terroristes », etc.), de surcroît marquées par une crise économico-financière sans précédent depuis 1929, de telle sorte que les groupes sociaux et les individus s’inscrivent dans des situations très nouvelles dans lesquelles se trouvent réactivés soupçons et défiances à l’égard des institutions politiques et de leurs administrations. Aucun domaine n’est épargné, qu’il s’agisse de l’éducation, de la recherche scientifique ou des activités de diffusion de l’information.
Ce volume explore et analyse la création, essentiellement romanesque, de l’extrême contemporain, où l’espace s’impose avec force, comme en témoigne le rôle rempli par les lieux archétypiques de la « surmodernité » – prisons, usines, périphéries urbaines, voire centrales nucléaires, ensemble de lieux « sans qualités apparentes ». C’est parce que la littérature est à la fois une caisse de résonance des fantasmes et des terreurs et une conscience critique, que ces contributions veulent rendre compte de ce rapport avec l’espace, dont l’humain a lui-même organisé la planétarisation et – paradoxalement – la déshumanisation.